Select Page

10 choses qu’on ne dit pas assez concernant l’allaitement maternel

10 choses qu’on ne dit pas assez concernant l’allaitement maternel

L’allaitement maternel … Un vaste sujet sur lequel on pourrait écrire encore et encore. Il existe d’ailleurs des tas de livre sur le sujet mais, en les lisant, on se rend compte qu’ils disent souvent plus ou moins tous la même chose. Ces mêmes choses qu’on entend via les professionnels ou les cours de prépa à l’accouchement toussa toussa. Pas la peine donc d’en parler ici. Non, moi ce dont je veux te parler, ce sont toutes ces choses qu’on ne dit pas ou pas assez concernant l’allaitement maternel. Parce que je les ai apprises (à mes dépens parfois) sur le tas, pendant mes allaitements et que, pour certains, j’aurais aimé le savoir avant.

Parce que

Non, l’allaitement maternelle ce n’est pas facile

Oui, l’allaitement maternel c’est prenant, usant

Oui, l’allaitement maternel c’est épuisant

Oui, l’allaitement maternel nous fait nous poser des millions de questions

Toussa toussa

Alors, même si pour certaines, ça se passe apparemment super bien , tout rose comme dans les livres, bah sache que ce n’est pas souvent le cas!

10 choses qu’on ne dit pas concernant l’allaitement maternel

 

Je ne savais pas que c’était douloureux ou si douloureux.

Déjà la montée de lait aïe aïe aïe, je ne m’attendais pas à ce que ça fasse si mal. Les seins durs comme de la pierre, je pouvais à peine les toucher. Et pour dormir, la cata du coup !

Sans compter sur bébé qui ne prend pas bien le sein, du coup c’est toi qui douille. Il pince aussi parfois avec ses gencives même s’il n’a pas encore de dents. Ensuite il mord quand des petites dents apparaissent.

Oui c’est douloureux. 

Sans parler des crevasses qui peuvent vite devenir un enfer.

On donne parfois le sein en serrant les dents et en poussant des petits cris de douleurs

Il y a encore pire : Bonjour la mastite ! Celle là, si tu l’as, elle deviendra vite ton pire cauchemar. J’en ai faites 2 pour ce dernier allaitement et j’étais au bout de ma vie. Les larmes me coulaient toutes seules pendant que bébé tétait. En plus de la fièvre sinon c’est pas drôle. 

Je te passe les épisodes d’engorgements toussa toussa

Bref, ce n’est pas toujours un long fleuve tranquille !

Ha oui, j’allais presque oublier le bébé qui tourne la tête pour regarder ailleurs tout en embarquant ton téton avec. Ouais ça fait maaaaaaal

Je n’avais pas réalisé que je serais seule à gérer les nuits pourries les réveils nocturnes.

Papa ayant la bonne excuse de ne pas pouvoir allaiter le bébé, il devient donc sourd la nuit. Tu verras, l’homme se réveillera parfois en te disant : « Ha tiens il a passé une belle nuit le bébé » ! Et toi tu le fussilleras du regard et tu auras envie de lui mettre ton poing dans la gueule crois moi, c’est du vécu.

Je ne savais pas que je me transformerais en garde manger

Avec un bébé qui peut rester accrocher au sein pendant des heures, me coinçant tout en voyant tout ce que je dois faire s’accumuler ! L’impression parfois souvent de ne faire que ça : allaiter ! 

Bébé au sein, tout est ok. Tu retires le sein, bébé hurle !

Sans parler des pics de croissance de merdeuuuuuuh

Sortir seule devient une vraie sortie commando tellement rare. Tu fais vite, tu cours presque en espérant que bébé ne pleure pas. Tu regardes ta montre toutes les 2 minutes pour être sûre de ne pas dépasser les 2h ou alors, quand bébé n’a pas du tout de rythme, comme la mienne, tu ne sors plus toute seule …. Tu as toujours bébé glue avec toi. Alors oui ça me plait j’avoue mais j’avoue aussi que l’idée de parfois pouvoir souffler un peu et respirer seule ça pourrait faire du bien. Non, je n’ai pas pu aller au cinéma avec les plus grands car fallait allaiter bébé, non je n’ai pas pu aller avec ma soeur au concert car y avait bébé à nourrir. 

Alors ok certains ont des bébés « cool » qui prennent bien le bib mais certains bébés n’en veulent absolument pas !

J’avais toujours entendu que les mères qui allaitent ont cette chance de perdre leurs kilos de grossesse rapidement …

Euh, je n’ai jamais compris cette rumeur bouhhh. En allaitant tu crèves toujours la dalles, tu as des envies encore pire que les envies de grossesse et tu manges non stop !!! Donc non non tu ne perds pas tes kilos comme par magie 😉

Je ne savais pas que les enfants avaient cette capacité si rapide de pouvoir se servir quasi tout seul pour aller chercher leur bouffe, ton sein donc.

Alors si pour eux c’est l’heure , bah c’est l’heure ! Tu sentiras une main t’attraper le t-shirt pour le soulever et se servir. Que tu sois à la maison bien tranquille, chez des amis ou encore à la caisse du supermarché !!! Hop la main dans ton pull et vas y que je te chope le néné !!!

Je ne savais pas, qu’en plus des vêtements de rechange pour bébé, je devrais mettre des hauts pour moi dans le sac à langer quand on sort !

Parce que ouais les nénés ça fuit quand ça en a envie et tu te retrouves trempée ! C’est pas très discret non. Tu pourras aussi te réveiller le matin avec ton lit inondé de ton lait huuuum Ou encore, lors d’un repas de famille ton grand te fera un petit signe discret pour te faire remarquer que tu débordes et que ton haut est mouillé juste à ton sein alors que tu es en pleine conversation avec ton hôte 🙂 

Et même si tu es à des kilomètres de ton bébé, il suffira qu’il pleure là bas au loin ou que ce soit l’heure de manger pour que tu fuis de partout !

Bref, toujours trempée tu seras !

Je ne savais pas ce qu’était le REF mais je l’ai vite appris.

Réflex d’éjection fort. Retiens juste le mot fort : Ton lait jaillit de tes seins super fort. Si bébé lache le sein hop ça coule de partout en un jet de dingue ! Hop un bébé noyé et trempé. Tu sors de la douche tranquille, hop ça fuit de partout et super loin … Cool !

Je ne savais pas que le fait d’allaiter mes bébés engendrerait tant de remarques et commentaires.

Entre les bien-pensants qui pensent tout savoir et veulent tout t’apprendre et te dire que tu fais tout mal puis ceux qui viennent te faire chier parce que tu allaites trop souvent, trop longtemps, toussa toussa y a de quoi devenir folle ! Ou que tu sois, t’auras toujours quelqu’un pour la ramener et te dire quelque chose. Et si tu allaites au dela de 6 mois n’en parlons même pas !

Je ne savais pas que je serais la seule à pouvoir calmer mes bébés.

Pas possible de compter sur papa pour prendre le relais quand bébé hurle. Non il ne voudra que toi, enfin tes nichons quoi ! D’ailleurs c’est frustrant parfois quand tu veux juste un calin et qu’à peine sur toi bébé va chercher le sein … Genre toi il s’en fou il pense juste néné néné néné nénéééééééé ! Bah ouais c’est comme ça. Il n’y aura donc que toi pour calmer les gros chagrins

Et puis il y a ce dernier point que je ne savais absolument pas : C’est à quel point ça allait être difficile d’arrêter d’allaiter, de me dire que maintenant c’est bon on arrête l’allaitement !

Finis les calins tétées, les bisous pendant ce moment magique, cette fusion !!! Parce que j’adore ces moments, j’adore allaiter !

Je ne pensais pas que ce serait aussi difficile pour moi mais je ne pensais vraiment pas que ça pouvait être aussi difficile pour bébé.

Que ça ne se faisait pas comme ça, que bébé n’allait absolument pas vouloir des biberons et repousserait toutes les marques je lui proposerais. Qu’il viendrait se reblotir contre moi et se re servir au sein quand il aura envie d’un calin … Au final, ici ce sont toujours eux qui ont fini par dire stop. On a arrêté naturellement quand eux l’ont décidé tout simplement. Vive le sevrage naturel quoi mais ce n’est pas toujours possible je le conçois bien. 

Je n’avais pas pensé aussi qu’avec la fin de l’allaitement je perdais mon pouvoir magique, mon arme secrète naturelle qui calme tous les maux de mon bébé : Le sein ! Que bébé ait envie de réconfort, d’un câlin, d’être rassuré ou encore s’il est tombé, s’il a un gros chagrin ou s’il chouine, est relou, pleure sans pouvoir le calmer c’était hop hop hop le néné est làààààà et c’était magique ça passait tout seul … Mais du jour au lendemain tu perds ton arme et là … tu sais plus trop quoi faire

Mais surtout je ne savais pas à quel point la mère qui donne le biberon à côté de moi serait culpabilisée par tout le monde juste parce qu’elle donne un biberon au lieu de donner le sein  ! Alors que pour moi c’est tellement normal que chacun fait comme il veut, comme ça lui plait … Tout comme pour moi c’était tout naturel d’allaiter, je comprends que pour d’autres ce ne soit pas si naturel ou qu’elles n’aient pas envie tout simplement !

Voilà ce que je voulais te dire par rapport à l’allaitement maternel 

***** EDIT *****

Bien sure ce billet cite beaucoup de points négatifs mais c’est le but parce que le bon on le lit souvent partout 😉 et puis il est aussi bien ironique.

Pas besoin de préciser que toutes les mamans allaitantes ne passeront pas par tout ça. Je n’ai fait des mastite que pour ce 6e allaitement.

Et toi, tu as des anecdotes concernant l’allaitement ou des choses que tu ajouterais à cette liste ?

A bientôt

Commentaires
Rendez-vous sur Hellocoton !

About The Author

Laurie, la mère instit imparfaite

Bruxelloise hyperactive / 31 ans / 6 enfants / Addictions : Portage physio, poussettes, allaitement, montessori, jouets en bois, toussa toussa

2 Comments

  1. Cimsum

    Coucou
    Merci pour ce beau billet sur l allaitement.
    En effet, l allaitement ne se fait pas naturellement… Je pensais réussir mon allaitement facilement et il s est avéré que non. Suite à ma césarienne, bébé a reçu un 1er biberon et la mise au sein ne s est pas faite. J ai essayé plusieurs fois mais il refusait le sein. Du coup je devais tirer mon lait pour lui donner au biberon. Il prend le biberon sans problème mais impossible de lui faire accepter le lait en poudre alors je continue l expression de mon lait avec un tire lait manuel et ça prend un temps fou ! Bébé a maintenant presque 8 mois et je compte encore lui donner de mon lait malgré les contraintes du tire allaitement! Courage à toutes les mamans allaitantes

    Réponse
    • Laurie, la mère instit imparfaite

      Merci pour ton commentaire et ton témoignage.
      Bon courage pour la suite de ton allaitement et bravo à toi, ça ne doit pas être simple
      A bientot

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Une semaine avec la NumsFamily #25-2017 - La mère instit imparfaite - Blog d'une maman de famille nombreuse à Bruxelles - […] 10 choses qu’on ne dit pas assez concernant l’allaitement maternel Maternage […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Bienvenue

Maman bruxelloise, geek et imparfaite de 6 tornades de 12, 11, 6, 4, 2 ans et la petite dernière née le 28 novembre 2016. Mes Nums d'amour Fan de portage physio, maternage, puériculture et photographie mais aussi institutrice maternelle. Je te partage mes tests&avis, coups de coeur, chroniques de mamans, trucs&astuces, activités pour enfants, idées sorties avec les enfants toussa toussa .... #NumsFamily

Abonne toi au blog

Ambassadrices, je te conseille

J’en suis

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

Partage mon billet

S'il t'a plu, n'hésite pas à le partager, merci!

%d blogueurs aiment cette page :