Select Page

Eux, mes 2 moyens { Num3 et Num4 }

Eux, mes 2 moyens { Num3 et Num4 }

La semaine dernière, je te parlais de mes 2 grands (ici). Aujourd’hui, sur le blog, j’avais envie de te parler de Num3 et Num4. Les 2 moyens de la fratrie. Parce que, du haut de leurs 6 et 5 ans, ils occupent cette place dont on parle tant: Celle de l’enfant du milieu ou encore l’enfant sandwich. Y a t’il des « enfant du milieu » dans la salle ??? 

 

Cette place d’enfant du milieu

On parle beaucoup de cette place dans la fratrie. J’en ai toujours entendue parler. Que ce soit de la bouche de proches, de la famille ou encore dans les magazines, articles psy toussa toussa.

On dit que c’est un rang pas évident, que c’est un enfant à qui on apporte moins d’intérêt / attention, qu’il trouve souvent que la vie est injuste … Que c’est un enfant qui a du mal à trouver sa place et qui essaie donc de se faire remarquer comme il peut. Qu’il se sentirait un peu abandonné.

Avant d’être maman, je me demandais souvent si ma soeur avait ressenti ça. Si c’était le cas, je ne m’en suis jamais rendue compte en tous les cas.

Quand je suis tombée enceinte de Num3, on m’en a souvent reparlé. Il faudrait que je fasse attention à Num2, que 3 c’était un mauvais chiffre (je m’en fichais un peu, je savais qu’on ne s’arrêterait pas à 3 :p)

Mais pour moi, de toute manière, c’était pas possible, je n’y croyais pas trop. Je ne me voyais pas faire des différences entre mes enfants donc, comment pourraient ils ressentir tout ça ? Une différence dans la fratrie, une injustice… 

Et avec la naissance de Num3, je n’ai pas du tout senti ce poids de l’enfant du milieu sur Num2.

Sûrement parce qu’il est très proche en âge de Num1 (Ils ont 15 mois d’écart) et qu’il a une grande différence d’âge avec Num3 (ils ont 5 ans d’écart). J’avais donc 2 grands et 1 petit et non 1 grand 1 moyen et 1 petit. Les 2 grands, avec leur 15 mois d’écart avaient droit aux mêmes choses. Num3 était le petit bébé.

 

Puis la famille s’est agrandie … Num4 est arrivée suivie de Num5 puis Num6 et aujourd’hui, je le sens cet effet ‘Enfant du milieu’ mais …. au pluriel !

 

J’ai 2 enfants du milieu : Num3 et Num4

Comme dit dans ce billet, ici, on a 3 petits couples : 2 grands, 2 moyens et 2 petits. Num1-Num2 / Num3 – Num4 / Num5 – Num6

 

Eux, mes 2 enfants du milieu

 

 

Num3 et Num4 se ressemblent tout en étant très différents.

Ils ont 17 mois d’écart. 17 petits mois les séparent.

Ils sont tantôt complices, tantôt ennemis mais je sais qu’ils ne peuvent pas se passer l’un de l’autre même s’ils ne veulent pas l’avouer. Ils sont très proches.

Num4 est très attachée à son frère mais Num3 essaie de plus en plus d’aller vers Num2. Tout simplement car il veut faire le grand, être avec les grands et dire que les autres sont des petits. Mais au final, il revient toujours vers elle.

 

 

 

Num3

Num3 est un petit garçon de 6 ans. Il est difficile à cerner et donc à décrire. Il a un côté grand coeur et très sensible mais il a aussi son côté « emmerdeur » qui aime embêter ses frères et soeurs, chercher la misère et faire des coups en douce. C’est surtout un loulou très doux et très émotif. Il fond en larmes très vite et tout le touche. Il est aussi très solitaire en dehors de ses frères et soeurs. Il a peu de copains et il va peu vers les autres. Il a tendance à attendre qu’on vienne vers lui. S’il veut aller jouer avec ses camarades, il va les regarder et attendre que quelqu’un lui dise de venir mais il ne va pas aller de lui même vers eux pour leur demander s’il peut jouer. Il adore Num6 et vient toujours lui faire des bisous et des calins. Il fait super attention à elle et demande souvent à la tenir etc. Bon, par contre, c’est aussi un grand fainéant quand il s’agit de donner un coup de main et casanier qui aime rester à la maison et ne rien faire. 

 

 

 

 

 

Num4

Num4 est une petite fille de 5 ans. Elle est pétillante et pleine de vie. C’est une petite camionneuse qui déteste les princesse et le rose mais qui adore les super-héros, le foot et les activités manuelles. Elle est très douce et très gentille. Elle aime aider les plus petits et défendre tout le monde mais si ses frères et soeurs l’embêtent, elle devient une lionne et crie très vite (un peu trop). A l’école, elle a plein de copains mais il ne faut pas lui parler des copines. Les filles, elle trouve ça nul ! Elle est très accrochées à ses grands frères et soeur et aime faire des câlins aux plus petits. Elle aime m’accompagner partout et faire tout avec moi. Elle est toujours partante pour sortir et s’amuser dehors.

 

 

 

Ce sont eux, mes 2 enfants du milieu

 

Comment ça se ressent

Comme souvent expliqué, ils sont tiraillés entre les plus grands et les plus petits.

D’un côté, il y a les grands qui ont droit à certaines choses dont eux n’ont pas droit (se coucher un peu plus tard, sortir tout seuls devant, par exemples).

De l’autre côté, il y a les petits qui demandent beaucoup d’attention (car ils ne savent pas faire tout seul, car il y a l’allaitement, ils ont encore beaucoup besoin d’aide, réclament plus de câlins toussa toussa).

Et au milieu, il y a eux. Ils se débrouillent déjà bien tout seul, ont donc moins besoin de mon « assistance » mais ils sont encore trop petits pour pouvoir avoir les privilèges des grands.

Compliqué hein ? :p Pour eux aussi 🙂

Ils sont trop petits pour aller dans telle ou telle attraction mais trop grands pour aller dans les autres

Ils sont trop petits pour sortir seul mais trop grands pour que maman les rattrape au bout du toboggan

Ils sont trop petits pour jouer à ce jeu de société des plus grands mais ce sont eux les grands alors ils doivent lâcher le jouet qu’ils ont en main car le encore plus petit veut absolument, à en faire une crise.

Bref, toutes des petites situations exagérées ici mais qui se passent régulièrement dans la vie même si on essaie de faire attention à ce que ça n’arrive pas.

Combien de fois on ne dit pas au plus grand, mais dooooonne lui il est encore petit ou c’est un bébé !!! Même si c’est lui qui l’avait en premier. Bien sure, on le sait, on essaie de ne pas le faire mais oui parfois (trop souvent j’avoue) je le fais. Pour éviter une énième crise, parce que je suis trop fatiguée pour faire le gendarme ou un tas d’autres raisons.

On le sent, on le ressent, ils le disent !

C’est simple, ils trouvent ça injuste.

Ils aimeraient profiter des privilèges des plus grands ET de ceux des plus petits. 

Ils sont là, au milieu de la fratrie, ils grandissent tout seuls et purée qu’est-ce qu’ils grandissent !!! Vite et bien !!!

 

On voit qu’ils cherchent leur place:

  • Ils essaient de tenir tête aux plus grands et de se hisser en haut comme s’ils voulaient sortir la tête de l’eau
  • Ils râlent sur les plus petits et s’énervent quand ils trouvent ça injuste
  • Ils font tantôt les grands pour essayer d’être à leur niveau, tantôt les bébés pour profiter un peu de ce statut
  • Ils sont contents et fiers quand on les valorise, quand on dit non aux plus grands ET aux plus petits pour leur dire oui à eux.
  • Il réclame de l’attention
  • Ils sont heureux quand les grands ou les petits ne sont pas là
  • Etc.

 

Pour le moment Num3 et Num4 sont vraiment en plein dedans. Je vois bien qu’ils cherchent leur place. Ils le montrent bien, ils ne se laissent pas faire.

Num3 est à fleur de peau. Il se met à pleurer pour un rien. Il crie à l’injustice non stop même si la plupart des situations sont des cas « normaux » (Je parle là d’aller au lit avant Num1, de pas monter sur telle attraction, etc.) Il se dispute beaucoup avec ses frères et soeurs et répète toujours que eux (les grands) ils peuvent tout faire.

Num4 râle pour tout et rien. Dès qu’elle se rend compte qu’elle ne peut pas faire quelque chose que Num1 ou Num2 sont en train de faire c’est galère. Elle est très demandeuse de calins, de bisous, d’histoires, de dodos avec maman toussa toussa.

 

Alors j’essaie qu’ils se sentent bien

En plus de leur expliquer que c’est normal qu’ils ne peuvent pas bénéficier des mêmes choses que les plus grands et que c’est normal que les petits aient plus besoin d’aide, j’essaie de leur expliquer qu’ils grandissent, qu’ils sont forts, qu’ils arrivent à faire plein de choses,chaque chose en son temps. Je leur montre qu’ils peuvent eux aussi faire des choses que les petits ne peuvent pas faire et/ou que les grands ne peuvent plus faire. (Bête exemple : La barre des pompiers à la plaine de jeux. Elle est devenue clairement trop petite pour les 2 grands et les 2 petits ne peuvent pas encore du tout la descendre alors que eux y arrivent. Des petites situations qui leur redonnent le sourire direct)

Je les appelle souvent pour m’aider à préparer le repas ou un dessert car clairement, c’est quelque chose qu’ils peuvent déjà faire facilement alors que Num1/Num2 ne veulent plus le faire et que Num5/Num6 ne font pas encore. Bien que Num5 le fait pour certaines recettes de pâtisserie surtout.

Ce sont des moments qu’ils adorent et ils le savent : C’est LEUR moment ! C’est devenu un peu leur rituel. Dès que je commence à cuisiner ils me demandent s’ils peuvent faire avec moi et ils apportent le tabouret. 

On essaie aussi de faire beaucoup d’activités manuelles ou jeux de société rien que tous les 3. Quand les grands font leurs devoirs et que les petits jouent ou dorment par exemple.

Il y a l’histoire du soir aussi. Les 2 grands lisent leurs livres pendant que je raconte une histoire aux 4 derniers. Ce sont donc eux les 2 plus grands à ce moment là et ils aiment ça. Ils aiment aussi raconter des histoires à Num5 et Num6, ils font ça avec un grand sourire.

De temps en temps, ils prennent leur vélo jusque l’école. Ils roulent à 2 roues pendant que Num6 est dans l’écharpe et Num5 sur la draisienne. Là aussi ils se sentent grands et ça leur fait du bien

Tous des petits moments où ils sont mis en valeur et pendant lesquels eux aussi font des choses que les plus petits ne peuvent pas faire.

J’essaie de faire au mieux pour qu’ils se sentent bien et épanouis. Ce n’est pas toujours facile, je passe sûrement à coté de plein plein de choses mais j’essaie et je suis là …

 

Et chez toi, comment ça se passe avec l’enfant du milieu ?

Commentaires

About The Author

Laurie, la mère instit imparfaite

Bruxelloise hyperactive / 31 ans / 6 enfants / Addictions : Portage physio, poussettes, allaitement, montessori, jouets en bois, toussa toussa

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Bienvenue

Laurie à la tête de la NumsFamily. Une famille nombreuse à Bruxelles. 32 ans / 6 enfants. On ne s'ennuie jamais chez nous. Maman hyperactive qui profite de la vie à fond. Je partage mes coups de coeur, mes humeurs, mes idées sorties & activités, etc.

Abonne toi au blog

Pour être averti des derniers articles par mail, abonne toi par ici

Rejoignez 18 242 autres abonnés

Ambassadrices, je te conseille

Mes Videos

Error type: "Forbidden". Error message: "Daily Limit Exceeded. The quota will be reset at midnight Pacific Time (PT). You may monitor your quota usage and adjust limits in the API Console: https://console.developers.google.com/apis/api/youtube.googleapis.com/quotas?project=566961020380" Domain: "usageLimits". Reason: "dailyLimitExceeded".

Did you added your own Google API key? Look at the help.

Check in YouTube if the id UCFPDYNB7E6H5aFT_OQyIiXQ belongs to a channelid. Check the FAQ of the plugin or send error messages to support.

J’en suis

Pin It on Pinterest

Share This

Partage mon billet

S'il t'a plu, n'hésite pas à le partager, merci!